Event Engadin Samnaun Val Müstair

PROVISIONNAGE. VIE INTÉRIEURE. Les cellules des moniales baroques

img_wt1_iajhebbbd
Vernissage, couvent Saint-Jean, exposition, intérieur, les cellules des religieuses baroques

Description

Date
24.06.2024 de 18:00 à 19:30 heures
Prix
Adultes CHF 30, familles jusqu’à quatre enfants CHF 90
Lieu
Kloster St. Johann Müstair

Le complexe monastique de St. Johann in Müstair est l’un des 13 sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Suisse depuis 1983. Le musée a été ouvert en 2003 et est l’un des musées les plus visités du canton des Grisons. Le musée est situé dans l’ancien cloître du monastère dans le cloître et dans le Plantaturm, la plus ancienne tour résidentielle et défensive de la région alpine.

Les salles historiques, qui datent de la fondation carolingienne, en passant par le gothique et le baroque jusqu’à la période la plus récente, sont un élément central du récit de l’exposition. Le musée, qui a plus de 20 ans, sera successivement modernisé en plusieurs étapes à partir de 2024. Le nouveau concept sera mis en œuvre en collaboration avec le studio de design et de scénographie SchmauderUnd, Zurich, et les spécialistes de la construction de vitrines Barth, Brixen. Le nouvel accent sera mis sur une vision du couvent et de son histoire de l’art, de la culture et de la piété, ainsi que sur des sujets liés à la migration et à la mise en réseau du monastère près de la frontière.

La première étape sera mise en œuvre en juin 2024 dans les cellules dites des religieuses. Une cellule de nonne, dérivé du mot latin de l’église cella, fait référence à une petite pièce du cloître qui est affectée à la zone privée d’une religieuse. Dans les cellules des religieuses baroques, qui représentent l’espace personnel de chaque sœur, les sœurs parlent de leur parcours et de leur vie au couvent et dans l’isolement dans des séquences vidéo touchantes.

Les objets et les histoires de la nouvelle exposition se concentrent sur les thèmes de l’intimité, de la vie privée et des processus de conservation et de fermeture. Il s’agit notamment de boîtes et de coffres en tant qu’effets personnels des sœurs, mais aussi de lettres, comme celle que Gertrud Werner a écrite à ses proches en 1913 pendant sa première année au couvent. « Loin de chez moi, j’ai célébré mon premier Noël dans le petit couvent tranquille. Là, vous pouvez vraiment célébrer Noël dans votre cœur dans l’esprit de l’église. La messe de Noël est ici à minuit. Pensez aux sacrifices que font les habitants des Alpes. Marcher pendant des heures pour se rendre à l’église ! Nous, les citadins, n’en avons aucune idée. Il fait déjà assez froid ici..."

Veranstaltungsort

Responsable de ce contenu : Gäste-Information Engadin Val Müstair.
Ce contenu a été traduit automatiquement.

Guidle Logo

Ce site utilise le contenu de Guidle.