Site historique Surselva

Crest la Fuortga/Galgenhügel, Waltensburg

img_4kq_fefdfhgf
img_4kq_fbdfigaj

Montrer 3 photos

img_4kq_fbdfigba
Les deux piliers de pierre d’une ancienne potence sur le chemin de la ruine du château Munt Sogn Gieri, sont témoins de ce passé animé. Les supposées sorcières, les sorciers ainsi que d’autres délinquants ont trouvé leur fin ici sur la potence.

Description

En Suisse, la chasse aux sorcières a duré du 15ème au 18ème siècle. Au cours de cette période, environ 3400 femmes et hommes ont été maltraités et tués, à la fois dans les zones catholiques et réformées. N’importe qui pouvait soupçonner et accuser n’importe qui, et quiconque était autrefois tombé dans les moulins de « l’injustice » pouvait difficilement espérer le salut. Parce que les suspects ont d’abord nié toutes les accusations, ils ont dû subir la torture jusqu’à ce qu’ils avouent tout, y compris la cour du diable. Seuls quelques-uns ont résisté à la torture et ont été acquittés. À Waltensburg, les procès de sorcières commencèrent en 1652, avec une condamnation à mort de Thrina Joss Jon Ping de Waltensburg. Les dossiers judiciaires montrent qu’un total de 12 personnes ont été exécutées et 2 ont été bannies. Seuls 5 ont été acquittés. En 1718, les deux derniers procès de sorcières eurent lieu à Waltensburg. Les juges ont banni Regula Conzin. Anna digl Ambrosi a été acquittée.
Les deux piliers de pierre d’une ancienne potence sur le chemin de la ruine du château Munt Sogn Gieri, sont témoins de ce passé animé. Les supposées sorcières, les sorciers ainsi que d’autres délinquants ont trouvé leur fin ici sur la potence.

Carte

Responsable de ce contenu: Surselva Tourismus AG.
Ce contenu a été traduit automatiquement.

Outdooractive Logo

Ce site web utilise la technologie et le contenu de la plateforme Outdooractive.