Point d’information Viamala

D’Walser im Safiental

Walser
Mattli Hunger, Walser, a grandi dans la vallée de Safien :

Description

« De là, vous avez une bonne vue sur les fermes Safier de Camana, Hof, Bruschgaläschg, Zalön et Gün. Ils sont un bon exemple de l’activité de défrichement du Walser. Au 14ème siècle, le Walser est venu du Rheinwald sur les 2500 m d’altitude .M haut Safierberg et a colonisé la vallée. Très tôt, ils ont déménagé et ont construit leurs fermes sur du verre et se sont étendus de plus en plus loin dans Chalappina. L’ancienne association scolaire Safien-Tschappina n’est qu’un exemple des relations étroites de Safien avec Chalappina. »

Vers l’an 1000, des colons alémaniques sont venus de l’Oberland bernois vers le Haut-Valais. Des années plus tard, certains de ces bergers, éleveurs, muletiers et agriculteurs de montagne ont quitté la région et sont passés à autre chose. On ne sait toujours pas si les catastrophes naturelles, la surpopulation, les maladies ou le changement climatique ont été la cause de cette évolution.

Les seigneurs féodaux valaisans s’intéressaient aux randonnées du Walser avec leurs relations avec la région alpine. Les propriétaires ont fait régler le Walser afin de consolider leur propre règne. Les Walser ont reçu des droits et des libertés pour leur activité de colonisation qui n’étaient pas évidents à cette époque: le prêt d’héritage gratuit, avec lequel ils pouvaient transférer leurs biens aux descendants, ainsi que l’auto-administration, avec laquelle ils ont choisi Richter et Ammann eux-mêmes. En retour, ils devaient effectuer le service militaire et les prélèvements d’intérêts.

Au début du 14ème siècle, les Walser sont venus du Rheinwald via le Safierberg à Safien et ont lentement installé toute la vallée à Versam et Valendas. Sur le Glaspass, ils se déplacèrent à Tschappina et s’installèrent sur le Heinzenberg supérieur.

Le Walser s’est répandu dans diverses vallées du canton des Grisons et s’est étendu à l’Oberland de Saint-Gall, au Liechtenstein, au Tyrol et au Vorarlberg. Dans leur nouvelle maison, les zones fertiles étaient déjà occupées par les habitants, de sorte que les Walsers n’avaient généralement que les zones de montagne inhospitalières, qui étaient souvent à plus de 1500 m, dans les Avers même à plus de 2000 m d’altitude, pour s’installer.

À cette altitude, des prairies à grande échelle étaient indispensables pour pouvoir produire suffisamment de fourrage pour le bétail. Les fermes des familles sont donc souvent situées à une grande distance les unes des autres, ce qui peut encore être très bien vu dans la vallée de Safien aujourd’hui. Dans d’autres endroits tels que.B. dans le Rheinwald ou Bosco Gurin, vous trouverez également des villages fermés, car la topographie y rendait impossible de vastes colonies dispersées.

Carte

Responsable de ce contenu: Viamala Tourismus.
Ce contenu a été traduit automatiquement.

Outdooractive Logo

Ce site web utilise la technologie et le contenu de la plateforme Outdooractive.