Musée Engadin St. Moritz

Maison de Nietzsche

img_4kq_jhijgied
img_4kq_jhijhgcf
Friedrich Nietzsche a trouvé la tranquillité, la concentration et l’inspiration lors de ses sept séjours d’été dans cette maison enchantée

Description

"Cher vieil ami, je suis à nouveau en Haute-Engadine, pour la troisième fois, et je sens à nouveau qu'ici et nulle part ailleurs se trouve mon foyer et mon terrain de jeu. (Friedrich Nietzsche à Carl von Gersdorff, Sils-Maria, fin juin 1883)
Nietzsche dans Sils-Maria

Pendant sept étés, le premier en 1881, Friedrich Nietzsche a passé un temps inspirant et créatif à Sils Maria. Dans la maison de la famille Durisch, il occupe une modeste chambre pendant ses séjours. En Engadine, avec son climat sec et ensoleillé, le penseur sensible aux conditions météorologiques a trouvé des conditions qui, espérait-il, lui permettraient de soulager ses graves maux de tête de type migraineux. Un horaire quotidien strict ne réglementait pas seulement les heures de travail et de repas, mais prévoyait également "5 à 7 heures d'exercice physique par jour", qu'il se procurait en faisant de longues promenades dans les environs - la meilleure occasion, d'ailleurs, de "se livrer" à la philosophie au sens propre du terme. Son tout premier séjour a donc débouché sur une idée clé qui a donné une nouvelle orientation à ses travaux ultérieurs : la "pensée de l'éternel retour", concept de base de "Also sprach Zarathustra" de Nietzsche.

L'exposition comprend une riche collection de photographies et de documents, des manuscrits et des lettres de son séjour à Sils, le masque mortuaire original, divers bustes (Max Kruse, Willy de Boe), de la musique, une collection complète d'œuvres publiées par Nietzsche lui-même de son vivant, y compris de rares exemplaires dédicacés. En outre, il existe une documentation sur les faux dont la sœur de Nietzsche était responsable, ainsi que sur l'époque où Nietzsche était professeur à Bâle (Basler Stube avec des meubles et documents originaux de la période bâloise 1869-79).

Exposition spéciale

la Haute-Engadine fait partie de ces paysages particuliers qui fascinent et inspirent depuis longtemps les hommes de lettres, les musiciens et les artistes plasticiens. Gerhard Richter est venu pour la première fois à Sils Maria en 1989, en hiver, pour des vacances. Cette vaste haute vallée bordée de massifs montagneux, avec ses lacs et sa lumière incomparable, l'a profondément impressionné et il n'a cessé depuis d'y revenir pour des séjours d'été et d'hiver.

Pour la première fois, une exposition est exclusivement consacrée à la rencontre de Gerhard Richter avec la Haute-Engadine et à sa fascination pour ce paysage. L'exposition, organisée par le Dr. Dieter Schwarz, sera présentée du 9 décembre 2023 au 13 avril 2024 à la maison Nietzsche (Sils Maria), au musée Segantini et à la galerie Hauser & Wirth (St. Moritz).

On y verra des peintures inspirées de motifs de la Haute-Engadine, des photographies repeintes, des dessins et quelques-unes des onze sphères d'acier dans lesquelles se concrétisent deux thèmes centraux de l'ensemble de l'œuvre de Richter - le reflet et la nature.

Les responsables de l'exposition Richter à la Maison Nietzsche sont Madame Mirella Carbone (conseil de fondation) et Madame Susanne Summermatter.

Plus d'informations sous 

Tarifs

L'été: Adultes : 8 CHF Élèves à partir de 12 ans : 4 CHF

Heures d'ouverture

fermé: de 14.04.2024 à 14.06.2024
ouvert: de 15.06.2024 à 20.10.2024
lundi fermé mardi - dimanche 15h00 - 18h00

Contact

Maison de Nietzsche

Via da Marias 67, 7514 Sils Maria

Responsable de ce contenu : Engadin Tourismus AG.
Ce contenu a été traduit automatiquement.

Outdooractive Logo

Ce site web utilise la technologie et le contenu de la plateforme Outdooractive.