Informations utiles.

Questions fréquentes

Steinböcke Gian und Giachen (Bild: © Graubünden Ferien / Jung von Matt) Steinböcke Gian und Giachen (Bild: © Graubünden Ferien / Jung von Matt)
Nous avons demandé aux membres de notre communauté, sur Facebook et Instagram, ce qu'ils ont toujours voulu savoir sur les Grisons. Nous avons rassemblé les questions et en avons sélectionnées 12 dont voici les réponses.

D’où vient le nom Grisons?

Le nom Grisons fait référence à la Ligue Grise. La Ligue Grise était la plus importante ligue de l'état libre des Trois Ligues, et réunissait presque la totalité du territoire qui constitue aujourd’hui le canton des Grisons. En 1799, elles sont annexées par Napoléon pour former le canton de Rhétie de Suisse. En 1803, le canton est renommé canton des Grisons. Le blason du canton est, aujourd'hui encore, composé des blasons des Trois Ligues.

Pourquoi n’y a-t-il pratiquement jamais de brouillard dans les Grisons?

La question devrait être posée comme suit: Pourquoi en présence d’un anticyclone, le soleil brille souvent dans les Grisons alors qu’il y a du brouillard et du brouillard élevé dans le Moyen-Pays? Selon SFR Meteo, c’est parce que le Moyen-Pays forme une cuvette entre le Jura et les Alpes. Au cours des longues nuits d’hiver, l'air se refroidit quand le ciel est clair et tombe en direction du sol. Au-dessus, l'air est plus chaud. À la limite entre l'air chaud et l'air froid, un brouillard élevé se forme. Rarement, selon la répartition de la pression et le vent, ce brouillard élevé atteint les vallées des Alpes, comme la vallée du Rhin de Coire ou la région de Surselva.

Combien d’habitants compte les Grisons?

À la fin 2019, le canton des Grisons comptait 198’500 habitantes et habitants. Avec près de 27,9 personnes au kilomètre carré, les Grisons sont le canton suisse le moins peuplé. C’est dans la capitale de Coire qu’est concentrée la majorité des habitants. Elle compte 37’500 personnes.

Combien de montagnes trouve-t-on dans les Grisons et quelle est la plus haute?

Dans les Grisons, on compte 937 sommets. Le sommet le plus haut est le Piz Bernina (4049 m. au-dessus de la mer). C’est l’unique 4000 des Grisons.

Combien d'animaux et d’espèces compte-on dans le canton?

Dans les Grisons, sont répertoriés un total de 2264 espèces animales. Parmi elles, on retrouve des arthropodes, des mollusques (comme les vers de terre), des mammifères, des oiseaux, des reptiles, des amphibiens et des poissons. Le nombre exact d’espèces présentes dans notre canton est toutefois plus élevé en réalité.

Dans les Grisons, vivent notamment

  • 16’500 cerfs
  • 13’000 chevreuils
  • 23’000 chamois
  • 6500 bouquetins
  • 50 loups
  • 10 lynx

Parmi les autres animaux, on retrouve les marmottes, les renards et les hermines. Au cours des dernières années, des ours ont été vus dans les Grisons. Toutefois, aucun ours ne se trouve actuellement dans les Grisons.

Les chiffres proviennent de l’Office de la chasse et de la pêche du canton des Grisons ainsi que de l’Office de la nature et de l'environnement (MAJ: 2020).

Steinböcke in Graubünden (Foto: © Simon Roder)

Quel est le plus grand domaine skiable?

La station de ski Silvretta Arena Samnaun / Ischgl est le plus grand domaine skiable du canton des Grisons. Il comprend 239 kilomètres de pistes.

Y a-t-il de l’or dans les Grisons?

Il y a de l’or dans plusieurs régions des Grisons, et notamment à Bergün, dans le Rhin postérieur et dans la montagne Calanda. Disentis est réputée pour l’extraction d’or et l’orpaillage. Le premier gisement d’or y a été mentionné par écrit pour la première fois en 1672. Des indices laissent toutefois penser que les peuples celtes et romains cherchaient déjà de l’or aux alentours de Disentis. En 1997, la plus grosse pépite d’or suisse a été trouvée dans la région. Elle pesait 123,1 g.

Pourquoi existe-t-il plusieurs dialectes romanches?

Selon l’organisation Lia Rumantscha, un idiome (dialecte) est la langue écrite régionale du romanche. Les fortes différences régionales dans les Grisons sont liées à des particularités topographiques. La séparation des différents territoires par les chaînes montagneuses et les gorges ont eu pour conséquence une évolution régionale des langues. Il n’existait en outre aucun centre linguistique ou culturel qui aurait pu harmoniser ces différences.

Qu’est-ce qu’un mayen?

Un mayen (Acla en rhéto-roman) décrit une surface arrachée située en plein cœur de la montagne, dotée de chalets et d'étables. Parfois, certains mayens sont regroupés et forment une sorte de village, avec leur propre chapelle. L’origine du mot «Mayen» n’est pas claire. On suppose qu’il vient du mois de mai, pendant lequel on emmène le bétail pour la première fois en transhumance (soit «Maiensitz», ou «résidence de mai»). Il peut également venir du mot «mähen» (tondre en français).

Maiensässe Prättigau Graubünden © Stefan Schlumpf

Combien de lacs compte le canton des Grisons?

Dans les Grisons, on compte 1038 lacs. Le lac de Sils à Engadine est le plus grand et le lac de Cauma près de Flims le plus connu.

Le canton des Grisons a-t-il un hymne?

Officiellement, seuls trois cantons disposent d’un hymne: le canton de Jura, le canton de Thurgoive et le canton du Valais. Dans les Grisons, il existe des hymnes régionaux et officieux, comme la chanson «Graubünda» de DJ Mico feat. Sandy & Mc Tiramisu.

Pourquoi le val Mesolcina fait partie des Grisons et non du Tessin?

La réponse à cette question remonte au Moyen-Âge. Suite aux troubles du duché de Milan, les comtes de Sax se sont emparés de la vallée de Mesolcina. Quand les Confédérés et les Grisons, qui étendaient leur territoire au sud, entrèrent en guerre avec le duché de Milan, les comtes Sax-Misox ont dû faire face à un dilemme. D’un côté, ils ne souhaitaient pas se brouiller avec Milan, d’un autre côté, la population du nord du val Mesolcina souhaitait être rattachée aux Grisons.

Les deux communautés concernées ont pu rejoindre la Ligue Grise en 1480, marquant ainsi l’un des premiers pas vers le canton des Grisons. La seconde étape s’est faite l'année suivante: le comte Sax-Misox alors appauvri, vend en 1480 sa seigneurie à un condottière de Milan. Quand les ducs de Milan ont souhaité lui reprendre le val Mesolcina, il chercha refuge auprès des Grisons. Ces derniers l'accueillirent en 1496 au sein de la Ligue Grise. (Source Bündner Tagblatt/Archives cantonales des Grisons)

Bild: Thomas Vielgut