Point d’information Viamala

Géologie : Piz Beverin & Heinzenberg

Geologie: Piz Beverin & Heinzenberg
Geologie: Piz Beverin & Heinzenberg
Prof. Adrian Pfiffner, géologue, Université de Berne:

Description

« La vue sur la Hoch Büel révèle des canaux d’érosion clairs que l’eau qui coule a coupés dans le sous-sol mou, l’ardoise argileuse de Nolla. Au sommet, les gouttières montrent des entonnoirs clairs. L’ardoise argileuse molle se trouve sur le flanc est de la Hoch Büel parallèlement à la pente, où la pente glisse à certains endroits. Par exemple, le métro du village de Massügg a glissé vers l’est. Le sommet de Beverin est constitué d’une couche de quartzite dur et résistant à l’érosion de 100 mètres d’épaisseur. Cela protège les roches sous-jacentes plus molles et plus argileuses de l’érosion. En conséquence, ils forment des parois rocheuses escarpées sous le sommet.

Les Alpes se sont formées lors de la collision des plaques européenne et adriatique. Entre les deux masses continentales, il y avait un bassin maritime il y a 100 millions d’années, dans lequel du sable et de la boue se sont déposés. Au début de la collision, cette mer était fermée, les dépôts étant comprimés, chauffés et durcis. Aujourd’hui, ils construisent le Beverin et le sous-sol du Glasergrat sous forme de calcaires, de grès et d’argiles. Ils atteignent une profondeur de 10 km dans le sous-sol et sont appelés « ardoise des Grisons ». Les chaînes de montagnes à l’ouest de la vallée du Safien (Piz Tomül – Piz Fess) et la chaîne du Stätzerhorn à l’est du Domleschg sont également constituées d’ardoise des Grisons.

Les séquences grès-argile de l’ardoise grisonne sont facilement érodées, ce qui donne au Heinzenberg sa forme douce. Le sommet de Beverin, d’autre part, est fait de quartzite dur et résistant à l’érosion, qui a été formé en transformant le grès. En conséquence, les formes robustes de beverin sont formées.

L’argile de Nolla, qui se trouve principalement entre Glaspass et Thusis, est une couche de l’ardoise des Grisons. Il contient beaucoup de carbone organique, c’est pourquoi il est si sombre. Ces roches résistent extrêmement facilement et permettent au ruisseau de montagne Nolla de sillonner plus facilement un sillon profond. La rapidité avec laquelle une telle encoche peut se produire a été montrée il y a 400 ans lorsque le Nolla a transporté d’énormes coulées de boue de pierre argileuse en direction de Thusis.

Les argiles de l’ardoise grisonne sont également imperméables à l’eau. L’eau de pluie s’accumule donc dans les couches supérieures et provoque une surface instable. En conséquence, des glissements de terrain se produisent. De plus, ces glissements de terrain sont favorisés par l’effondrement des couches à l’est. Aujourd’hui, les glissements de terrain couvrent tout le versant est du Heinzenberg. Ils provoquent une véritable déchirure de la montagne, comme l’indiquent de manière impressionnante les doubles os du Glasergrat et du Lüschgrat. En drainant les couches supérieures, on a tenté de donner plus de stabilité à la pente.

Carte

Responsable de ce contenu: Viamala Tourismus.
Ce contenu a été traduit automatiquement.

Outdooractive Logo

Ce site web utilise la technologie et le contenu de la plateforme Outdooractive.